Bonjour et bienvenue au 21ème siècle.

D’abord je voudrais m’excuser pour le temps mis de donner suite à l’article précédent, étant un humain, j’avais des choses personnelles à régler, en plus je voulais aussi réactualiser mes connaissances.

Dans l’article précédent ici, j’avais parlé des différents langages de programmation des applications natives, c’est-à-dire, applications de bureau. Aujourd’hui, j’aimerais parler des langages de développement web.

Avant de continuer j’aimerais d’abord rappeler deux concepts clés sur le sujet :

  • Site statique: site web sur lequel l’internaute ne peut que lire ce qui est écrit comme si c’était dans un livre.
  • Site dynamique: Site web sur lequel l’internaute n’est pas un simple lecteur de ce qui est sur la page, mais qu’il peut en plus y faire quelque chose comme s’identifier, commenter, ou faire encore beaucoup d’autres choses, par exemple : Facebook, Blockchain
  1. Le HTML

HTML

En tout cas, je ne pourrais conseiller à personne de s’aventurer sur le développement web avec un autre langage de programmation avant d’abord d’avoir compris le HTML. Celui-ci n’est pas un langage de programmation à proprement parler car il ne programme en tout cas rien du tout. Cependant son rôle est de décrire les éléments qui seront affichés sur notre page web.

En parlant de décrire je pense à spécifier, par exemple, que ceci est le titre de la page, ceci est le menu de notre site, ceci est le pied de page, ceci est une image, cela est le corps de notre page, …

Le HTML est passé par plusieurs versions et aujourd’hui on est à la version 5, d’où le fameux HTML5.

C’est un langage qu’on peut maîtriser en moins de 5 jours, donc ça ne sert à rien de le sauter. Je répète on n’ira pas loin avec un autre langage web si on ne comprend pas le HTML.

A lire : Comment apprendre à programmer

  1. Le CSS

CSS

Si le HTML permet de décrire les éléments à afficher sur la page, il ne fait rien du tout pour les aligner, pensez à une page que vous avez enregistrée sur votre ordi, et qui s’affiche sans aucun sens d’esthétique, vous verrez que les éléments sont alignés les uns en dessous des autres comme le ferait Bloc-notes ou Notepad++ au mieux.

C’est à cela que ressemble un site qui n’a pas été retouché. Et pour que ce site ait un peu de design, il doit être retouché par du CSS, c’est ça son rôle, c’est-à-dire de faire la mise en forme du site conçu sous le HTML. Le CSS permet ainsi d’aligner les éléments où l’on veut et d’en modifier donc l’affichage.

Je répète encore ici : Interdiction formelle de penser à un Framework quelconque sans avoir vu le CSS. Et comme le HTML, il ne demande que quelques jours pour comprendre le CSS.

 

  1. Le JavaScript (JS)

JavaScript

Pour commencer, le JS est un langage orienté objet à typage faible. Il permet de développer des sites web dynamiques comme le PHP à cette différence près : le PHP traite les données côté serveur, le JS les traite sur votre propre machine. Je vous donne un exemple : vous êtes en train de vous enregistrer sur un site avant même de valider vos données, on vous dit que les mots de passe ne correspondent pas, ça c’est le dynamisme JS. Il permet de faire des effets et animations sur des sites web.

Aujourd’hui les potentialités de JS se sont vraiment élargies, comme par exemple la création des applications mobiles et tant d’autres scripts qu’on peut insérer dans des nombreux logiciels pour automatiser des tâches.

Fort de sa popularité, le langage a vu naître de nombreux frameworks et bibliothèques qui sont venus soit simplifier le code JS à l’instar de jQuery, React, Vue, AngularJS, soit étendre les capacités de JS comme le jQuery mobile et React native qui permettent de développer des applications mobiles (Android, iOS, Windows Phone) en se passant du fameux Java pour Android, Swift pour iOS et C# pour Windows Phone.

A lire également : Comprendre l’adressage IP

  1. Le PHP

PHP

Le PHP a été pendant un bon temps le premier langage de programmation web recommandé à quiconque voudrait créer des sites dynamiques. Il a été à la base du développement de Facebook.

Le PHP est un langage orienté objet, à typage dynamique. Il est passé par plusieurs versions, et aujourd’hui, on est à la version 7. Pendant un temps, ce langage a failli être piétiné car étant reproché d’avoir trop de bugs, mais grâce à la communauté des développeurs, il a pu renaître de ses cendres, et se classe toujours parmi les meilleurs langages de programmation web.

Ce langage est à la base de développement de WordPress, système de gestion de contenu (CMS Content Management System, en anglais) qui a propulsé un nombre élevé des sites internet en ligne.

Avec ce langage vous pouvez développer pas mal d’applications web, vous pouvez aussi créer des plugins et des thèmes à insérer soit sur les sites basés sur WordPress ou bien n’importe quel autre site ou service que vous pouvez admirer sur internet. Vous pouvez même créer votre système de paiement électronique, un système de vote en ligne ou de nombreux autres services que vous pouvez automatiser et vendre sur internet.

Enfin, je signale que le PHP est un langage qui permet de développer côté serveur.

  1. ASP.NET

ASP.NET

En fait, l’ASP.Net est comme un framework qui permet de développer les applications dynamiques comme le ferait PHP. Dans une application ASP, on retrouve des fichiers html, c#, css, js et des bibliothèques jQuery et Bootstrap incorporées. Des nouvelles applications en ligne optent pour l’ASP.NET

Le mot de la fin

J’ai vu des questions de la part de notre communauté sur comment créer un réseau social (comme Facebook, je ne parle pas des apps Android comme Messenger, Lite, WhatsApp, je parle de sites dynamiques, …), un site de commerce ou des API pour le mobile money. À tous ces amis-là, je conseille de maîtriser les technologies énumérées ci-haut pour commencer à faire quelque chose qui a vraiment de sens.

Si vous avez aimé la page, n’hésitez pas à partager et à venir commenter dans notre groupe sur WhatsApp.

A lire également : Le réseau informatique Client-Serveur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *