Avant de définir ce mot qui semble un peu barbare pour certains et bien connu pour d’autres,j’aimerais d’abord dire ce que la programmation permet de faire.

Vous avez un ordinateur que vous utilisez depuis un beau temps et vous pensez que vous êtes devenu un informaticien. Laissez-moi vous dire que vous n’êtes qu’au stade de simple utilisateur de la machine.

En lisant cet article je suis sûr que vous utilisez soit un smartphone, une tablette ou un PC. Sur l’un comme sur l’autre il y a plein d’applications. Ne vous êtes-vous jamais demandés comment sont créées des applications ou n’avez-vous jamais aspiré à en créer une ? Qu’est-ce qui fait la différence entre un véritable informaticien et un simple utilisateur ?

En lisant cet article je suis sûr que vous utilisez soit un smartphone, une tablette ou un PC. Sur l’un comme sur l’autre il y a plein d’applications. Ne vous êtes-vous jamais demandé comment sont créées des applications ou n’avez-vous jamais aspiré à en créer une ? Qu’est-ce qui fait la différence entre un véritable informaticien et un simple utilisateur ?

La réponse est dans ces deux mots : la Programmation informatique

  1. M’enfin, qu’est-ce donc la Programmation informatique ?

Définition

         En des mots très simple, la programmation informatique est la tâche qui consiste à donner des ordres à l’ordinateur afin de résoudre un problème donné et d’obtenir le résultat attendu.

Les passionnés du code disent que programmer c’est comme prendre un peu de son intelligence et le placer dans la machine.

Enfin, programmer consiste à faire des programmes informatiques.

Un programme, quid ?

Dans le langage courant, un programme est une suite d’actions que l’on exécute ou prévoit d’exécuter, et ce, de manière séquentielle, c’est-à-dire en passant d’une action à une autre. Par exemple quand on veut réaliser une certaine recette de cuisine, on doit suivre certaines étapes à la lettre.

En informatique, un programme est une suite d’instructions enregistrées dans la mémoire à la lecture desquelles l’ordinateur effectue automatiquement (sans l’intervention de l’homme) une tâche précise.

2. Maintenant, comment programmer finalement ?

Pour arriver à programmer ou plutôt donner des ordres à l’ordinateur il faudra déjà parler le même langage que lui. De même qu’il est facile de donner des ordres à un enfant quand on parle sa langue maternelle.

Un problème se pose cependant, comment donner l’ordre à cet enfant si lui parle le chinois et que nous nous parlons l’espagnol ? Vous conviendrez avec moi qu’on aura besoin d’un intermédiaire qui sache parler les deux langues.

Je rappelle en passant que l’homme parle un langage à 26 lettres et 10 chiffres alors que la machine ne comprend que le 0 et le 1. Le 0 stipulant l’absence du courant et le 1, la présence du courant (J’en parlerai dans un article). Maintenant comment l’homme pouvait donc transmettre des ordres à l’ordinateur dans ces conditions ?

Il était donc impérieux de trouver un langage intermédiaire entre le langage humain et le langage machine. C’est ainsi que sont nés les langages de programmation.

3. Pourquoi y a-t-il trop de langages de programmation aujourd’hui ?

Dans le monde humain il va sans dire qu’il y des langues qui sont plus riches que d’autres dans le vocabulaire. L’anglais par exemple, a des mots plus précis et concis que le français (exemple : up, down, sitting, …).

Il en va de même pour les langages de programmation. Quand on a commencé à programmer vers la moitié du 20e siècle, les ordinateurs d’alors n’avaient pas les mêmes performances que ceux d’aujourd’hui. Ainsi les langages de l’époque sont devenus vites obsolètes. En plus, aujourd’hui des nouveaux appareils ont vu le jour à l’instar de smartphones, il a fallu toujours créer des nouveux langages qui permettent de donner de l’intelligence à ces nouveaux appareils.

La diversité de langages de programmation est surtout due aux besoins et finalités. Certains langages permettent de faire faire rapidement des tâches que d’autres langages sont incapables de faire. Je vous invite à lire mon prochain article qui parlera d’un peu tout cela.

4. Que peut-on produire en programmant ?

En réalité, je ne saurais fixer une limite à cela. La seule limite viendra pour le moins de votre imagination. Sans trop patauger là-dessus, voici les quelques différents produits que vous serez à même de créer :

  • Des sites web
  • Des applications mobiles comme Iroko+, WhatsApp, Snapchat, …
  • Des réseaux sociaux
  • Des jeux vidéo
  • Des logiciels embarqués pour les avions, les téléphones, les ATM (DAB)

Conclusion

            La programmation c’est ce qui fait la puissance des informaticiens et ce ne sont pas des exemples qui manquent : Bill Gates, Paul Allen, M. Zuckerberg, E. Musk (à ses débuts). Je signale en passant que le top 10 des milliardaires est paradé des informaticiens.

            Dans le fictif : Maurice & Clohé O’Brian, Walter O’Brian, … sont tous des professionnels de la programmation.

            Le comble de tous est le hacking : les hackers sont des experts de la programmation. Vous n’avez qu’à voir comment ils sont admirés et recrutés pour la sécurité informatique.

            Posséder l’information c’est détenir le pouvoir.

            À bientôt pour un nouvel article sur la programmation.

2 thoughts on “Devenez un vrai informaticien en apprenant à programmer”

  1. Avec du recul je me rends compte que j’ai beaucoup de chose à apprendre en informatique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *