Algorithmes de consensus

Dans le précédent article nous avons parlé de la blockhain, ainsi que de ses domaines d’applications dans le quotidien. Nous vous invitons à lire le précédent article pour une meilleure assimilation de celui. La blockchain est régie par des protocoles et algorithme de consensus, il y en a plusieurs mais nous n’aborderons pas le tous.

C’est quoi un algorithme de consensus de la blockchain

Un algorithme de consensus peut être défini comme le mécanisme par lequel un réseau Blockchain parvient à un consensus. Les blockchains publiques (décentralisées) sont construites en tant que systèmes distribués et, puisqu’ils ne dépendent pas d’une autorité centrale, les nœuds distribués doivent se mettre d’accord sur la validité des transactions. C’est là que les algorithmes de consensus entrent en jeu. Ils s’assurent que les règles du protocole soient respectées et que toutes les transactions aient lieu de manière fiable, de sorte que les coins ne puissent être dépensés qu’une seule fois. Chaque consensus vise à répondre à une question précise : comment pouvons-nous nous assurer de l’authenticité de chaque transaction ?

A lire : Comprendre la BlockChain

Algorithme de consensus et protocole : différence

Les termes algorithme et protocole sont souvent utilisés de manière interchangeable, mais ils désignent deux choses différentes. En termes simples, nous pouvons définir un protocole en tant que l’ensemble règles principales d’une blockchain et un algorithme en tant que mécanisme par lequel ces règles seront suivies.

Peu importe le contexte, un réseau blockchain sera construit sur un protocole qui définit le fonctionnement supposé du système, de sorte que toutes les parties du système et tous les participants du réseau devront respecter les règles régissant ce protocole sous-jacent à ce système.

Alors que le protocole détermine les règles, l’algorithme indique au système les étapes à suivre pour se conformer à ces règles et produire les résultats souhaités. Par exemple, l’algorithme de consensus d’une blockchain est ce qui détermine la validité des transactions et des blocs. Ainsi, Bitcoin et Ethereum sont des protocoles, tandis que les algorithmes de consensus Proof of Work et Proof of Stake sont leur algorithmes de consensus.

Pour illustrer davantage, considérons que le protocole Bitcoin définit la manière dont les noeuds doivent interagir, la façon de transmettre les données entre ces derniers et les exigences pour une validation de bloc réussie. D’autre part, l’algorithme de consensus est responsable de la vérification des soldes et des signatures, de la confirmation des transactions et de l’exécution réelle de la validation des blocs – et tout cela dépend du consensus du réseau.

Lors de la création d’une blockchain, les créateurs s’accordent sur le consensus devant gérer le fonctionnement de la blockchain.

Dans un prochain article nous aborderons les différents types des algorithmes de consensus de la blockhain :

  • La Proof-of-Work ou Preuve de Travail
  • La Proof-of-Stake ou Preuve d’enjeu
  • La delegated Proof-of-Stake Preuve d’enjeu déléguée

Soure : Binance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *