En parallèle de Siri et Spotlight, Apple travaillerait sur un moteur de recherche universel. Cela signifierait également la fin ou la modification du partenariat avec Google, qui est pour l’instant le moteur par défaut sur l’iPhone.

En effet, chaque année, Google débourse plusieurs milliards auprès d’Apple pour que son moteur de recherche reste celui installé par défaut sur les appareils iOS, via Safari. En 2018, l’entreprise a ainsi versé 9 milliards de dollars à la marque à la pomme ; l’année suivante, le montant a atteint 10 milliards de dollars. Jusqu’ici, les deux sociétés y trouvaient leur compte : cela permettait à la première de conserver son leadership et à la seconde, d’amasser une belle quantité d’argent. De fait, les sommes versées par Google représentaient environ 20 % du chiffre d’affaires annuel de la branche « Services » d’Apple. Mais les choses pourraient changer dans les prochains mois…

moteur de recherche google

Un moteur de recherche sans publicité ?

Ainsi, fin juin, Apple a ajouté une nouvelle fonctionnalité Spotlight Search sur iOS et iPadOS 14 radicale. Elle contourne le moteur de recherche de Google en offrant aux utilisateurs l’opportunité d’effectuer des recherches et d’aller directement sur un site sans passer par Google.

Le mois suivant, la firme a mis à jour sa page d’assistance relative à Applebot. Elle a ajouté des détails destinés aux webmasters et aux référenceurs analogues à ceux communiqués par Google. Ils incluent des explications sur la procédure de vérification du trafic d’Applebot, sur les résultats de recherche ou encore les règles étendues du fichier robots.txt.

Enfin, dernier indice et non des moindres, depuis mai, Apple a publié plusieurs offres d’emploi en lien avec le développement d’un moteur de recherche.

En supposant que tout ceci se concrétise, on peut imaginer que le moteur de recherche d’Apple cherche à se différencier des solutions de Google ou de Microsoft (Bing), essentiellement basées sur la diffusion de publicités et la collecte de données. Il est ainsi probable qu’Apple joue la carte de la personnalisation et de la confidentialité en misant sur un moteur de recherche étroitement lié au système d’exploitation et affranchi, du moins initialement, de la publicité.

Lire aussi : ‘‘Reels’’ : Instagram ajoute une fonctionnalité qui pourrait détrôner Tiktok

Source : coywolf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *